Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 16:58

Toros

(voir corrida)

 

 

Copie-de-toros-60x60-001.JPG

                                                  Rebolera (acryl sur bois 50x50)                                                                         

 

 

Ma première corrida 

Pour un billet de 10 francs, on croit rêver, nous avions acheté deux 'amphis' dans les arènes Nîmes , mon frère et moi et peut être un copain, moi 12 ans, lui 10. Pour avoir les meilleures places nous nous installâmes des14h , là haut sur les pierres polies, les jambes balancant dans le vide. Deux heures à attendre en plein soleil le paseo, et  la sortie du premier toro,...pas de problème, nous avions rempli un sac à dos d'albums de Spirou!

 

IMGP2445

                                                Le torero triste (acrylique 50x50)

 

C'était en 1964 , je ne me rappelle cette corrida que par des sensations, des bruits, de la couleur, et cette espèce de communion avec la foule… enfin je ne suis pas devenu un aficionado pour autant mais quand même ça laisse des traces !

 

 

Copie-de-de-dos-50x50.JPG

 

 

 

 

Bious

 (voir course camarguaise)

 

 

 

Copie-de-coup-de-barriere.JPG

                                                    L'envol (acrylique 30x40)

 

Le Trophée des As, c’est la plus belle course de la saison , une sorte de championnat du monde des bious* et le monde, pour les bious , il est pas très grand, il va de Pérols à Chateaurenard !

Les meilleurs toros, les meilleurs raseteurs. Chez les toros , il y avait Goya, le vieux Goya toujours fier et dangereux, et puis Ringo, c’était lui le biou d’or, le champion de l’année… et les vedettes, les As du crochet, Castro le moustachu et Chomel, le chevelu, celui qui faisait briller le toro ! Les arènes de Nîmes étaient pleines à craquer , soleil, couleurs, musique, la grande fête. Moi, je portais un blouson à carreaux. Javais choisi de voir la course depuis la contre-piste, juste derrière la barrière rouge , pour être au plus prés de l’action… je fut servi.

 

 

 

l'enfermée

                                               L'enfermée (acryl sur toile marouflée)

 

 

 

Parfois le taureau saute la barrière, comme un cabri. Ce jour là Ringo, le quintal bien pesé, avait une âme de chevreau, le sabot léger. Il n’arrêta pas de sauter. Les hommes en blanc n’y pouvaient rien, Ringo lui se plantait face à la barrière, le regard droit, la corne acérée, et il sautait. Peut être à cause de mon blouson à carreaux, c’était toujours dans mon secteur. Les nerfs tendus, je faisais l’inverse, quand il sautait dans la contre piste, moi et quelques autres spectateurs piégés, nous sautions, nous, dans la piste. Une fois je passais dessous pendant que lui dessus… la peur je vous dis et cela dura comme ça dix minutes, c’est long, ça n’en finit plus !

Ringo rentra au toril, la tête haute avec tous ses attributs, sa cocarde, ses ficelles, pas un razet, pas une prime, une course minable pour les amateurs, mais lui, le Biou d’Or, il s était bien amusé, j’en suis sur !

 

 

Copie de chaud devant

                                             Coup de barrière (acryl 40x40)

 

 

… le lendemain dans le journal il y avait une photo où l’on voyait un grand biou sautant une barrière et un type avec un blouson à carreaux en train de s’étaler sur le sable de l’arène.

 

 

 

IMGP2435* Toro c'est le terme espagnol,il vaut pour toutes les bêtes à corne qui courent dans le cercle rouge.

Biou c'est le mot provençal, il signifie boeuf car le cocardier, toro lui aussi, est généralement castré, le'Tau', l'étalon entier est trop fougeux ou capricieux pour faire un bon cocardier... Le biou n'est jamais tué c'est la vedette de la course, il porte les attributs que l'homme doit lui enlever moyenant quelques primes, quant au taureau, lui, c'est le mari de la vache.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by reines-et-sirenes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Reines et sirènes.
  • Reines et sirènes.
  • : Jean François Roche aime la peinture. Il vous présente ses reines imaginées: femmes réelles ou mythiques, anges, sirènes, et la mer, horizons bleutés et claps de vagues, éclats de couleurs et, peut- être, quelques odeurs de poésie qui s'échappent....et en plus, c'est à vendre.
  • Contact

Jamais Tristes

Mes Reines,

Elles ne sont pas avec notre monde,

Elles sont nues ou pas,

Elles sont, ou pas, seules,

Elles ne sont pas toujours gaies,

Mais jamais tristes

Recherche